Tempête Lothar : arbre déraciné Risques naturels logo ingénierie du vent

Tempête Lothar (1999) : Arbre déraciné

 

Quand on parle de risques naturels, on pense d’abord à des phénomènes de grande ampleur comme les séismes, les éruptions volcaniques, les raz-de-marée, les tempêtes (cyclones, tornades), les inondations, les avalanches, les éboulements et glissements de terrain, …Mais il existe aussi d’autres éléments naturels moins spectaculaires mais plus fréquents qui représentent un risque pour certaines infrastructures (routes) et activités de l’homme (agriculture) comme le gel, le brouillard ou les congères. Nos compétences englobent surtout les risques naturels provoqués par des événements météorologiques et climatiques extrêmes ou particuliers sous nos latitudes : vents forts, congères, gel, verglas, brouillard, inondations, crues, aquaplaning. Ces risques naturels sont évalués à partir d’expertises climatologiques (voir climatologie et météorologie) et d’observations sur le terrain. Nous avons notamment réalisé des études de ce genre pour l’autoroute A16 dans le Jura et la route du col du Simplon (voir maîtrise neige et vent : protection contre les congères).

Ces études, liées à des infrastructures routières, ont permis :

  • de localiser et d’évaluer les risques naturels qu’on peut rencontrer le long de ces routes tels que les risques de fort vent latéral, de congères, de verglas, de brouillard ou d’aquaplaning ;
  • de proposer des moyens de prévention et de lutte contre ces risques-là, afin d’éviter ou tout au moins de réduire les accidents et les fermetures des routes.

De telles études peuvent être entreprises pour d’autres infrastructures et activités de l’homme.

Exemple de cartes Exemple de cartographie des risques naturels pour un tronçon exposé de l’A16 en Ajoie


Home - Compétences - Méthodes - Collaborateurs - Publications - Réalisations
A propos de - Contactez-nous - Sitemap - Partenaires - Sites favoris - Page précédente -

Dernière mise à jour : 20.02.2014  
Copyright 1999 Hertig-Lador