Rayonnement non ionisant

Le rayonnement électromagnétique existe naturellement. La forme la plus connue est la lumière. Tout corps produit un rayonnement électromagnétique, par exemple, le rayonnement thermique. Les effets sur la santé dépendent de la fréquence et de l'intensité de celui-ci. A l'opposé du rayonnement ionisant dont l'énergie est si grande qu'elle modifie la structure atomique, le rayonnement non-ionisant (RNI) ne modifie en aucun cas la structure atomique. Il produit dans les corps exposés une élévation de la température dépendant de la matière, de la fréquence et de l'intensité du rayonnement.

logo impact

Le rayonnement non ionisant, au sens strict du terme, englobe tous les champs électromagnétiques d’une gamme de fréquences de 0 à 300 gigahertz (GHz).

L'activité humaine est source de rayonnements non-ionisants : lignes de transport, énergie électrique, appareils électroménagers, antennes de téléphonie mobile, transformateurs, voies de chemins de fer, etc. . L'ensemble de ces rayonnements est communément appelé electrosmog.

Il est prouvé que l'exposition à des rayonnements non-ionisants intenses occasionne des nuisances. Ils sont considérés dans l'état actuel des connaissances comme peu dangereux pour une exposition normale (voir le tableau ci-dessous produit par l'OMS). Les risques sanitaires ne sont toutefois pas exclus par la communauté scientifique et des normes sont éditées pour protéger l'être humain lors d'activités dans des sites particulièrement exposés.

Evaluer les impacts des rayonnements non-ionisants


En Suisse, la protection de l’homme contre le rayonnement non ionisant nuisible ou incommodant est assurée par l'Ordonnance sur la protection contre le rayonnement non ionisant (ORNI) entrée en vigueur en décembre 1999. Tout nouveau projet destiné à accueillir une activité humaine et proche d'une source de RNI, ou d’un projet producteur de RNI doit être en accord avec l'ORNI et faire l'objet d'une étude.

Le bureau H&L a adopté la méthdologie suivante pour l'établissement de ses études sectorielles traitant des rayonnements non-ionisants  :

  • Identification des sources de rayonnement non-ionisant influentes
  • Prise de contact pour collecter les informations connues des sources auprès des services concernés
  • Et/Ou simulation du rayonnement des sources en tenant compte de la topographie (ligne haute tension)
  • Identification des valeurs limites d'immissions (VLI) et des valeurs limites des installations sources de rayonnement
  • Etude des valeurs calculées et collectées et évaluation selon l'ORNI
  • Synthèse et recherche de proposition constructive pour une amélioration de la situation

Exemple d'une simulation de rayonnement non-ionisant d'une ligne haute tension dans l'état actuel et pour un état où des solutions constructives sont appliquées
MATLAB Handle GraphicsMATLAB Handle Graphics

Intensité et caractéristiques du champ magnétique

Valeurs caractéristiques de l'intensité du champ magnétique à diverses distances de certains appareils électriques


Appareil

À 3 cm ( μT)

À 30 cm ( μT)

À 1 m ( μT)

Sèche-cheveux

6-2000

0,01-7

0,01-0,03

Rasoir électrique

15-1500

0,08-9

0,01-0,03

Aspirateur

200-800

2-20

0,13-2

Tube fluorescent

40-400

0,5-2

0,02-0,25

Four microondes

73-23

4-8

0,25-0,6

Radio portable

16-56

1

< 0,01

Four électrique

1-50

0,15-0,5

0,01-0,04

Lave-linge

0,8-50

0,15-3

0,01-0,15

Fer à repasser

8-30

0,12-0,3

0,01-0,03

Lave-vaisselle

3,5-20

0,6-3

0,07-0,3

Ordinateur

0,5-30

< 0,01

 

Réfrigérateur

0,5-1,7

0,01-0,25

< 0,01

Téléviseur couleur

2,5-50

0,04-2

0,01-0,15

(Source : Office fédéral de protection contre les rayonnements, Allemagne 1999).

La distance normale d'utilisation est indiquée en gras.

Ce tableau met en lumière deux points importants :

  • dans tous les cas, le champ magnétique produit par les appareils ménagers décroît rapidement lorsqu'on s'en éloigne la plupart de ces appareils ne sont pas utilisés à proximité immédiate du corps.
  • A une distance de 30 cm, le champ magnétique autour de la plupart des appareils ne dépasse pas le centième de la valeur limite de 100 μT à la fréquence de 50 Hz (83 μT à 60 Hz) recommandée pour la population générale. Pour la plupart des appareils ménagers, l'intensité du champ magnétique à la distance de 30 cm est très inférieure à la valeur limite de 100 μT recommandée pour la population générale. (Source OMS)

Retour à la page Impact flecheRetour à la page Compétences
Votre contact H&L: J.-A. Hertig

 

 

En savoir plus sur cette problématique
Les champs électro-magnétiques (Site OMS)

Qu'est-ce que l'électrosmog (Site OFEV)

vers ORNI (Site OFEV)


Home - Compétences - Méthodes - Collaborateurs - Publications - Réalisations
A propos de - Contactez-nous - Sitemap - Partenaires - Sites favoris - Page précédente -

Dernière mise à jour :
27.02.2014
    
Copyright 1999 Hertig-Lador