Habitation et cabinet vétérinaire à Mézières (VD)

Le projet de ce bâtiment à vocation mixte (logement pour une famille et cabinet vétérinaire), conçu et réalisé par Fabienne Lador, allie les aspects fonctionnel et esthétique tout en utilisant les potentialités qu’offre l’environnement naturel.

L’architecte a favorisé l’utilisation de matériaux naturels et une bonne gestion de l’énergie par l’intégration des composantes climatiques : fermeture au Nord et à la bise, vitrages largement dimensionnés au Sud et Sud-Est fournissant une énergie solaire passive appréciable, matériaux de façade très isolants permettant une bonne diffusion de vapeur. La pose de capteurs solaires ? L’éclairage naturel important réduit les besoins en électricité.

Concept

La parcelle est située à Mézières dans une zone d’habitation à faible densité. L’implantation du bâtiment est dictée par le vaste dégagement à l’Est vers les Préalpes et le Moléson, par la pente du terrain orientée dans cette même direction, et par la mixité logement/local professionnel.

La construction s’articule en 2 volumes qui s’interpénètrent, l’une abritant l’espace privé, l’autre l’espace professionnel qui doivent être physiquement séparés mais visuellement étanches.

Axonométrie

L’habitation, réalisée en briques monolithes, est composée de 2 éléments structurants juxtaposés, 2 " boîtes " dont le pourtour constitue la structure porteuse. La " boîte " située au levant contient l’espace de jour ouvert sur 2 niveaux avec galerie ; espace extraverti, 2 grandes baies de lumières inondent de lumière et de nature salle à manger, séjour et alcôve. La galerie est plus intime et tranquille avec ses petites ouvertures faisant contrepoint aux baies vitrées. La " boîte " située au Nord est dédiée à l’espace de nuit (chambres à coucher).

Salles d’eau et cuisine sont également disposées au Nord. Un escalier s’insère dans les 2 boîtes, créant une liaison aérée entre les 2 volumes.

Le volume du cabinet vétérinaire est caractérisé par son enveloppe porteuse en béton , seul élément structurant et sa toiture terrasse. Il forme une " boîte " qui interpénètre le volume principal , créant ainsi une liaison intérieure privée entre les deux. Excepté ce passage, aucune circulation horizontale ne grève l’espace intérieur très fonctionnel; le cabinet est contigu aux garages et locaux de services placés au sous-sol.

Axonométrie

L’ouvrage se résume par une volonté de synergie vectorielle et une règle de division duelle allant du général au particulier, de l’extérieur à l’intérieur :

  • terrain : jardin-cour
  • habitat : privé/professionnel
  • distribution : services au Nord/espaces majeurs au Sud
  • vie nocturne à l’Ouest/vie diurne à l’Est
  • vie active en bas/repos en haut
  • matériaux : logement en briques monolithes/cabinets et parties enterrées en béton

 


Home - Compétences - Méthodes - Collaborateurs - Publications - Réalisations
A propos de - Contactez-nous - Sitemap - Partenaires - Sites favoris - Page précédente -

Dernière mise à jour : 20.02.2014
Copyright 1999 Hertig-Lador