La Transjurane

Coordination et méthodologie d’études environnementales (EIE, ..)

L’étude d’impact sur l’environnement (EIE), associée à la réalisation de certains projets , doit démontrer la conformité de ceux-ci avec la législation sur l’environnement et établir la preuve de la coordination entre les différents domaines étudiés. Ceci étant démontré, aucun motif valable d’opposition ne devrait subsister.

logo impact
Exemple d'intégration paysagère : La Transjurane    


Par le biais des mesures de protection, l’EIE permet de diminuer, de supprimer ou compenser certaines atteintes. Ces mesures améliorent donc le projet et limitent ainsi les revendications des milieux concernés.

Pour nous, l’EIE a aussi un rôle d’information au public sur le projet (les rapports d’impact sont plus facilement lus que les dossiers techniques souvent rébarbatifs et volumineux), et un rôle de préservation de l’information découlant des inventaires de l’état actuel.

Pour garantir une meilleure structure de la masse d’informations contenues dans une EIE, nous avons développé notre propre méthodologie qui regroupe les différents secteurs de l’environnement (air, eaux, bruit, etc.) en 3 grands domaines : Mésologie, Occupation du sol et Patrimoine naturel et historique. Une grande importance est donnée à l’historique et la justification du projet.

L’identification des impacts est ensuite faite pour chaque secteur de l’environnement ; leur importance est évaluée séparément et en considérant leur superposition. Des synthèses par domaine et par site ainsi qu’un inventaire des mesures à prendre sont enfin réalisées.

Carte de synthèse des impacts - Section 2-3 Transjurane

Carte de synthèse des impacts

Retour à la page Impact sur l'environnement Vos contacts H&L: J.-M. Fallot, J.-A. Hertig, N. Efrancey

 


Home - Compétences - Méthodes - Collaborateurs - Publications - Réalisations
A propos de - Contactez-nous - Sitemap - Partenaires - Sites favoris - Page précédente -


Dernière mise à jour :
20.02.2014
 
Copyright 1999 Hertig-Lador